Courage à géométrie variable d’Ignazio Cassis

Update du 14 avril 2021: Ignazio Cassis n’a toujours pas réagi au déni de démocratie flagrant opéré à Altdorf par les forces de l’ordre suisses.

Plus de 500 manifestants pacifiques ont réussi à déjouer les barrages routiers et contrôles dans les transports publics et sur les axes menant à Altdorf samedi, pour se réunir en cortège jusqu’à la statue du symbole de la résistance suisse au pouvoir arbitraire et injuste, Guillaume Tell. La police – en costume de guerre – a commencé à arroser les sonneurs de cloches en tête de défilé, avant de se raviser, probablement en raison de la présence d’enfants dans le cortège, et du nombre de personnes.

Ce samedi 10 avril 2021 aurait dû avoir lieu à Altdorf (Uri) une grande manifestation contre les mesures jugées exagérées des autorités dans leur lutte contre la pandémie (politique). Le Conseil d’Etat uranais, après avoir donné un préavis positif, a décidé sous pression d’interdire ce rassemblement pacifique. La manifestation aura au moins lieu en ligne avec les hashtags #altdorf et #altdorfonline sur les réseaux sociaux.

Cette interdiction est on ne peut plus inappropriée étant donnée que le Conseiller fédéral Ignazio Cassis a réagi aux restrictions biélorusses en matière de droit de manifester pacifiquement et la manière musclée de traiter les participants:

Le courage est plus facile quand il s’agit de critiquer les autorités étrangères qui ne font pas partie du camp des “forts”.

Il est d’autant plus déplorable, voire minable, que dans ce communiqué de presse soit évoqué l’arrestation à Minsk d’une journaliste suisse alors qu’une journaliste suisse, Sarah Dohr, a été arrêtée fin mars par la police bernoise sans qu’Ignazio Cassis ne s’en insurge:

Troisième point à relever, le droit de manifester pacifiquement, même sans autorisation, est un droit protégé par la Convention européenne des droits de l’homme confirmé par la Cour européenne des droits de l’homme.

Mon rêve maintenant est aussi double que le jeu du Conseil fédéral:

  • créer un prix Courage Suisse et le décerner à Ignazio Cassis (le prix du courage facile et hypocrite)
  • organiser à Minsk une manifestation pacifique contre les mesures corona du gouvernement suisse

Bien à vous, portez-vous bien et n’oubliez pas de soutenir notre action www.sifflons.ch !

Courage à géométrie variable d’Ignazio Cassis

charly.pache@protonmail.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Retour en haut